Quelles sont les qualités du détective privé ? Détectives Privés et Anciens Gendarmes ou Policiers

Quelles sont les qualités du détective privé  ? Détectives Privés et Anciens Gendarmes ou Policiers

Tout le monde peut il devenir un bon Détective Privé ?

Quelles sont les qualités indispensables pour devenir Détective Privé ?

.        Patience : Première qualité et non des moindres, la patience est une vertu indispensable au métier d’enquêteur.

Bien loin des films à suspense, la réalité en est tout autre, vous allez devoir patienter bien plus d’heures dans votre voiture à attendre qu’à suivre une personne. Des heures interminables d’attente pour quelques photos qui rendront votre client satisfait. Et ce n’est pas le moment d’être déconcentré par Facebook ou You Tube sinon la journée de surveillance peut être contreproductive, la concentration doit être maximale !

 

.        Observateur : Savoir observer et interpréter les indices ou les preuves dans le moindre détail. Un ticket laissé sur un distributeur automatique peut vous révéler bien des choses. Savoir relever les informations d’un lieu, scénariser une discussion avec un gardien d’immeuble et observer le voisinage de nos cibles afin de ne pas se faire remarquer par un comportement inadapté.

 

.        Disponibilité et réactivité : Le secret est de se rendre disponible pour votre client, être le plus réactif possible !  Ces qualités vous permettront certainement de vous démarquer des autres détectives. Un bon détective Privé n’a pas d’emploi du temps et travaille de jour comme de nuit et souvent le Week-end et dans l’urgence.

 

 

.        Pugnacité : Il faut savoir fouiner, être un chasseur persévérant et ne jamais se décourager. Ne pas baisser les bras et chercher, pour votre satisfaction personnelle et pour vos clients à résister dans les moments difficiles.

 

.       Loyauté : Pour devenir détective, il faut être loyal à votre mandant. Cela permettra de vous fabriquer une renommée, une image. Certains détectives s’en sont mordus les doigts, l’appât du gain ne vous permettra pas d’être un bon détective. Un détective doit savoir refuser une affaire en cas de conflits d’intérêts.

 

.        Maîtrise de Soi : Certaines situations vous pousseront à dépasser vos limites, une situation incongrue, il faudra donc faire preuve d’adaptations pour vous en sortir. Réagir de manière pondérée si votre cible paranoïaque aura peut-être remarqué qu’elle est suivie et viendra taper à votre vitre, ou encore, si une patrouille de Police ou de Gendarmerie vous demande le motif de votre présence sur la voie publique.


.        Discrétion : Vous allez devoir exercé dans la plus grande discrétion et ne pas arriver dans un restaurant avec une casquette rouge et discuter avec votre cible par exemple. N’oubliez pas que quand un dossier commence on ne sait jamais quand il finit. Et on doit toujours être vigilant à ne jamais se faire remarquer par l’entourage. Ne pas parler fort au téléphone à proximité de la cible, ne pas s’assoir en face d’elle dans le métro ou ne pas utiliser les toilettes de la société dans laquelle travaille la cible ! Ce sont des bases, à toujours rappeler aux futurs stagiaires qui suivent la formation obligatoire pour devenir détective.

 

Est-il préférable de faire appel à d’anciens Gendarmes ou Policiers ?

Il est vrai que faire appel à un détective privé ayant été Gendarme ou Policier pourrait être un gage de qualité et de confiance.

Pourtant, les Gendarmes ou Policiers agissent le plus souvent pour des problématiques pénales. Outre, leurs actions au pénal, les Gendarmes ou Policiers ont accès à deux multiples informations via des fichiers tels que le TAJ (Traitement des Antécédents Judiciaires), FPR (Fichiers des Personnes Recherchées) ou encore FNAEG (Fichier national des empreintes génétiques).

En d’autres termes, au-delà du fait qu’un Policier ou Gendarme ne maîtrise pas le droit en matière Civil ou commerciale, le risque est que ces derniers prennent leurs renseignements auprès d’anciens collègues. Tous ne succombent pas à l’achat d’information « facile », cependant, une information de ce type ne vous serait pas d’une grande utilité, puisqu’ irrecevable au tribunal.

L’accès à ce type d’informations est strictement interdit aux Agents de Recherches Privées, les infractions encourues sont le recel d’information ou encore l’escroquerie, sans compter les sanctions administratives comme l’interdiction d’exercer la profession d’enquêteur de Droit Privé durant 5 ans ou à vie et ce même pour les détectives anciens policiers ou gendarmes.

Alors OUI, un ancien Gendarme ou Policier possédera cette rigueur que lui a imposé son rang, ou encore, cette méthodologie méticuleuse propre à certains services spécialisés, cependant, les contacts d’un Gendarme ne vous seront d’aucune utilité car il pourrait se retrouver en grande difficulté si celui-ci venait à les utiliser !

A cette question, notre avis est NON il n’est pas spécialement préférable de faire appel à un détective ancien gendarme ou policier, vous pouvez tout à fait faire intervenir un détective issu d’une formation juridique telle que les Universités de Paris Assas ou de Nîmes, ou encore des écoles spécialisées telles que l’IFAR ou l’ESARP.

 

Quelques Jurisprudences

https://www.legifrance.gouv.fr/affichJuriJudi.do?idTexte=JURITEXT000007640649 policier ayant détourné des informations du STIC au profit d’organisations.

https://actu.dalloz-etudiant.fr/fileadmin/actualites/pdfs/MARS_2012/Crim26oct1995.pdf policier qui fournissait des informations à un détective privé

https://www.legifrance.gouv.fr/affichJuriJudi.do?idTexte=JURITEXT000007067612 policier et détective ayant sciemment fourni des documents confidentiels à la partie adverse 

Suivez-nous

Footer Logo




Paris
01 84 25 60 94
10 rue de la paix,
75002 Paris
AUT-075-2116-12-06-20170618953
Marseille
04 84 89 07 27
180 Avenue du Prado,
13008 Marseille
AUT-013-2117-05-18-20180650087
Strasbourg
03 67 10 49 62
Tour Europe, 20 Place des Halles, 67000 Strasbourg
AUT-067-2117-06-0620180653982
Bordeaux
05 35 54 80 19
2 cours du XXX juillet,
33000 Bordeaux
AUT-033-2117-07-24-20180657277
Rouen
02 78 77 53 61
Cité administrative, 72 rue de Lessard, 76100 Rouen
AUT-076-2117-05-25-20180648247